Flux RSS

PIERRE PAULIN – PREMIERE PERIODE : 1952-1959 @ GALERIE PASCAL CUISINIER

Publié le

En écho à l’ensemble des hommages rendus au designer Pierre Paulin, la Galerie Pascal Cuisinier a choisi de présenter un chapitre plus méconnu du travail du créateur, à savoir ses toutes premières années de création. Pierre Paulin est l’un des créateurs français les plus reconnus et les plus importants de sa génération. Il a été régulièrement mobilisé pour des commandes prestigieuses, comme en témoignent les ensembles dessinés pour l’Elysée en 1971 et en 1984, sous les mandats de Georges Pompidou puis de François Mitterrand. Sa notoriété résulte également de son travail sur le siège pour le fabricant hollandais Artifort. Les premières années du jeune designer sont remarquables car elles préfigurent déjà le Pierre Paulin de l’équilibre et de l’harmonie, de l’intelligence et du fonctionnalisme, qui se révèlera au grand public. Pierre Paulin étudie à l’Ecole Camondo jusqu’en 1950 avant d’intégrer l’agence Marcel Gascoin, sur les recommandations de l’un de ses professeurs Maxime Old. Il rencontre alors les designers Michel Mortier, Joseph André Motte et Pierre Guariche qui défendent également un design simple, épuré et rationnel, au service du plus grand nombre et non d’un style esthétique.

Dès 1953, Paulin se distingue au Foyer d’aujourd’hui en présentant son « appartement idéal » autoédité. Il est alors repéré par Meubles TV qui édite certaines pièces de l’ensemble, dont la célèbre banquette 119. Entre 1954 et 1967, Thonet France l’invite à concevoir une large gamme de sièges et de mobilier à destination des collectivités. Puis il devient en 1958 le designer phare de Harry Wagemans d’Artifort. Avec ce focus, la Galerie Pascal Cuisinier souhaite mettre en avant les premières créations du designer, qui s’inscrivent en pleine phase avec celles d’une génération féconde de premiers designers français, composites du paysage de la création nationale pendant les Trente Glorieuses. Les oeuvres présentées résument en effet les enjeux de cette période d’après guerre : la restructuration des espaces dans l’habitation lors de la Reconstruction invite à la recherche d’un mobilier fonctionnel de qualité, fabriqué en série et accessible au plus grand nombre.

PIERRE PAULIN – PREMIERE PERIODE  1952-1959 @ GALERIE PASCAL CUISINIER 1

VENTE : LAMPE 566 PAR GINO SARFATTI – ARTELUCE 1956

Publié le

Je me sépare  d’une rare lampe à poser modèle  566 de Gino Sarfatti éditée par Arteluce en 1956. Elle est constituée d’une base tronçonique en fonte époxy noire, d’où s’élève en diagonale un fût métallique chromé accueillant un déflecteur orientable cylindrique en aluminium poli muni d’ouvertures circulaires à la partie supérieure. Modèle iconique du créateur italien, elle représente très clairement ce que recherche Sarfatti à cette époque : le fil est volontairement apparent, la lampe est modulable et l’ampoule occupe une position centrale dans le montage de la pièce. Cette recherche rationnelle guidera le créateur pendant toute sa carrière. La lampe est en excellent état, proche du neuf. Une ampoule Cornalux de 60 watts est fournie avec la lampe. La pièce est visible sur Paris.

Prix : Contact thegoodolddayzfr@gmail.com

VENTE : ORGANIC CHAIR PAR CHARLES EAMES & EERO SAARINEN – VITRA 2002

Authentique « organic chair » dessinée par Charles Eames et Eero Saarinen en 1940 et éditée pour la première fois par Vitra à partir de 2002. Très bon état – aucun accroc. Le prix retail chez Vitra est de 1653eur. Finition tissu Kvadrat « hopsack » couleur avocat. La chaise a été achetée chez Silvera. Plaque métallique portant le nom de l’éditeur sur le dessous de l’assise.

Histoire : L’Organic Chair – une chaise petite et confortable pour la lecture – fut créée en différentes versions en 1940 à l’occasion du concours « Organic Design in Home Furnishings » organisé par le Museum of Modern Art de New York. Avec leurs formes sculpturales, les créations étaient en avance sur leur époque. Mais elles ne furent jamais produites en série en raison des techniques de production encore inexistantes. Les coques aux formes organiques, telles l’Eames Plastic Chair de Charles & Ray Eames ou la Tulip Chair de Eero Saarinen, ne purent être produites et distribuées en grand nombre que par la suite, en 1950.

Livraison offerte sur Paris et proche banlieue.

Prix : 590EUR

Contact thegoodolddayzfr@gmail.com

TABLE TREFLE PAR SERGIO ASTI – POLTRONOVA 1968

TABLE TREFLE PAR SERGIO ASTI - POLTRONOVA 1968

FAUTEUILS PAR GUY BESNARD – GUY BESNARD ET CIE 1950

fauteuils Guy Besnard 1950
Disponibles à la Galerie Alexandre Guillemain

APPLIQUE PERSANE PAR JEAN ROYERE – 1954

applique persane - jean Royère 1954 - Galerie Chastel Maréchal
Disponible à la Galerie Chastel-Maréchal

LAMPADAIRE 1006 PAR GINO SARFATTI – ARTELUCE 1966

LAMPADAIRE 1006 PAR GINO SARFATTI - ARTELUCE 1966

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 545 autres abonnés