Flux RSS

Archives de Tag: deco

FAUTEUILS SATURNE – GENEVIEVE DANGLES & CHRISTIAN DEFRANCE – BUROV 1957

Publié le

FAUTEUILS SATURNE - GENEVIEVE DANGLES & CHRISTIAN DEFRANCE - BUROV 1957 PBA 2Via Pierre Bergé

TABLES DOMINO – MATHIEU MATEGOT 1955

Publié le

TABLES DOMINO - MATHIEU MATEGOT 1955 PBAVia Pierre Bergé

CHAISE METROPOLE 305 – JEAN PROUVE 1950

Publié le

CHAISE METROPOLE 305 - JEAN PROUVE 1950 Artcurial

Via Artcurial

LAMPE 1082 N – GINO SARFATTI – ARTELUCE 1062

Publié le

LAMPE 1082 N - GINO SARFATTI - ARTELUCE 1062 wrightVia Wright

GALERIE PATRICK SEGUIN – Mars 2020

Publié le

Pierre Jeanneret

Au début des années 1950, Pierre Jeanneret commence un nouveau projet à Chandigarh (Inde) à l’invitation de son cousin Le Corbusier qui y conçoit et développe un ensemble architectural sans précédent. Le Corbusier abandonnant le projet à mi-chemin, Jeanneret en devient l’Architecte en chef et le concepteur du développement urbain. Parallèlement il crée toute une typologie de mobilier destiné à équiper les bâtiments administratifs, et quelques maisons individuelles.

Jean Prouvé

Après des débuts dans la ferronnerie d’art, Jean Prouvé découvre la soudure électrique et diverses techniques de façonnage qu’il applique à la tôle d’acier, matériau qui lui permet d’obtenir un « corps creux ». L’emploi de ce matériau se retrouve dans la plupart des meubles de sa création. Dès les années 1930, Jean Prouvé affirme d’emblée la particularité de sa démarche : fabriquer des meubles en séries sur des machines industrielles.

Charlotte Perriand

Après des années de collaboration avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret, Charlotte Perriand, liberée d’une esthétique conventionnelle, oriente son esprit vers le travail du bois où elle trouve son épanouissement à la suite d’un séjour de 4 ans au Japon. Mais c’est surtout après-guerre que Charlotte Perriand élabore une conception nouvelle de l’habitat en conférant à ses réalisations une dimension humaine et créant ainsi une synthèse entre la tradition et l’industrie.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter la Galerie Patrick Seguin.

TABOURETS BERGER – CHARLOTTE PERRIAND 1950

TABOURETS BERGER - CHARLOTTE PERRIAND 1950 artcurialVia Artcurial

PIERRE PAULIN, UNE PENSEE AU PRESENT @ SOTHEBY’S PARIS

« Depuis quelques années, Sotheby’s, sous l’égide du département Design dirigé par Florent Jeanniard, rend hommage aux grandes figures du design du XXe siècle en organisant des expositions monographiques, comme celles qui furent dédiées à Jacques Lacloche, Pierre Staudenmeyer et, plus récemment, Diego Giacometti et Pierre Cardin. En 2020, c’est au célèbre designer français, Pierre Paulin, qu’une exposition sera dédiée du 31 janvier au 6 février prochain dans notre galerie parisienne.

Près de 40 pièces de mobiliers, luminaires et maquettes seront présentées, incluant des modèles iconiques, dessinés entre les années 1970 et 2000 par Pierre Paulin, comme les mobiliers de l’Elysée, les bibliothèques modulaires U, la Déclive, le Tapis-Siège ou encore l’ensemble Dune. Pendant une semaine, l’exposition, sous le commissariat de Paulin, Paulin, Paulin, retracera le travail de ce designer à la carrière exceptionnelle.

Alice et Benjamin Paulin : « Avec Paulin, Paulin, Paulin, ce que nous aimons, c’est raconter une histoire. Nous avons un lien familial et passionné vis-à-vis de l’oeuvre de Pierre Paulin et notre moteur est de la faire vivre à travers des projets bien spécifiques comme cette exposition que nous sommes heureux de mettre en scène chez Sotheby’s. »

A travers leur projet, Paulin, Paulin, Paulin, Alice, Benjamin et Maïa Paulin, entendent prolonger l’œuvre de Pierre Paulin en diffusant, valorisant et préservant les œuvres du designer. Leur but est d’offrir un panorama enrichi du travail du Pierre Paulin afin de rendre visible l’incroyable modernité d’un créateur en perpétuelle recherche.

Dans une démarche de préservation et de protection du patrimoine, Paulin, Paulin, Paulin recherche, répertorie et classifie les pièces et les archives de Pierre Paulin pour donner à voir l’étendue d’une œuvre protéiforme et visionnaire. Grâce à la collection et au fonds de documents de travail (dessins, photos, maquettes…) mis à disposition, l’entreprise favorise l’étude et l’échange autour du designer, initie de nouveaux projets et des collaborations inédites avec des institutions publiques ou privées. L’entreprise familiale produit également des pièces rares issues de l’œuvre du designer. Leur vocation est de faire exister ou de prolonger certains des rêves les plus chers à Pierre Paulin. »

Texte via Sotheby’s