Flux RSS

Archives de Tag: jean prouve

LA BIENNALE PARIS 2017 @ LE GRAND PALAIS

« Pour les amateurs d’art du monde entier, la Biennale des Antiquaires est un rendez-vous incontournable depuis plus d’un demi-siècle et la quintessence de « l’art de vivre à la française ». A un tournant de son histoire, en 2017 et sans abandonner ce qui fait d’elle une exception, La Biennale devient un évènement annuel et se nomme désormais :
La Biennale Paris.

DE NOUVELLES DATES POUR S’ADAPTER À L’ANNUALISATION DE LA BIENNALE PARIS

Avec l’annualisation, La Biennale Paris confirme son engagement pour le renouveau et le développement, en adoptant un format plus court, plus dynamique, tout en offrant deux week-ends potentiels aux collectionneurs et aux professionnels français et internationaux.

LA SEMAINE DE RENTRÉE CULTURELLE ET ARTISTIQUE 2017

La Biennale Paris souhaite également accompagner et encourager le développement d’une rentrée artistique et culturelle plus dense et attractive. A terme, c’est bien l’idée d’une semaine de l’excellence artistique qui est recherchée faisant ainsi de Paris, mi-septembre chaque année, la grande destination culturelle des collectionneurs et des professionnels. Aux côtés de La Biennale Paris en 2017, auront lieu deux grandes expositions initiées par les musées Marmottan Monet et JacquemartAndré avec, pour le premier, une exposition qui fera date autour de « Monet, Collectionneur » et pour le second un hommage à l’impressionnisme avec « Les Trésors impressionnistes de la collection Ordrupgaard – Sisley, Cézanne, Monet, Renoir, Gauguin…».

BARBIER-MUELLER : UNE EXPOSITION HOMMAGE À UNE PASSION CENTENAIRE

Le Syndicat National des Antiquaires et son Président Mathias Ary Jan ont l’immense plaisir d’accueillir une prestigieuse exposition pour cette nouvelle édition. Fort de sa volonté de (re) mettre le collectionneur au centre du dispositif, le SNA souhaite également rendre hommage à Jean Paul Barbier-Mueller. L’exposition sera, en effet, inédite, singulière et pensée comme une célébration de la passion d’un collectionneur et de l’art en héritage. Elle se composera de groupes de pièces majeures et emblématiques des collections de Gabriel (art des Samouraïs), Stéphane (numismatique et peinture du XVIIIe siècle) et Thierry (art contemporain) Barbier-Mueller dialoguant avec des œuvres issues des collections de leur grand-père Josef Mueller, leur mère Monique et leur père Jean Paul Barbier-Mueller. Fruit de l’activité de collectionneur de Diane BarbierMueller, illustrant la quatrième génération de cette famille, une sélection d’éditions originales du XVIIe et du XVIIIe siècle sera également exposée. Les pièces qui seront dévoilées à la Biennale Paris sont des chefs-d’œuvre, des pièces historiques remarquables, et qui n’ont, pour certaines, jamais été montrées au public. »

Un grand bravo à la Galerie Jacques Lacoste pour la scénographie de son stand ainsi que sa sélection composée de pièces exceptionnelles de Diego Giacometti, Jean-Michel Frank, Alexandre Noll, Eugène Printz, Jean Royère et Max Ingrand.

Biennale Paris2017 X THE GOOD OLD DAYZ 4

 

Publicités

GALERIE PATRICK SEGUIN – AOUT 2017

Publié le

Pierre Jeanneret

Au début des années 1950, Pierre Jeanneret commence un nouveau projet à Chandigarh (Inde) à l’invitation de son cousin Le Corbusier qui y conçoit et développe un ensemble architectural sans précédent. Le Corbusier abandonnant le projet à mi-chemin, Jeanneret en devient l’Architecte en chef et le concepteur du développement urbain. Parallèlement il crée toute une typologie de mobilier destiné à équiper les bâtiments administratifs, et quelques maisons individuelles.

Jean Prouvé

Après des débuts dans la ferronnerie d’art, Jean Prouvé découvre la soudure électrique et diverses techniques de façonnage qu’il applique à la tôle d’acier, matériau qui lui permet d’obtenir un « corps creux ». L’emploi de ce matériau se retrouve dans la plupart des meubles de sa création. Dès les années 1930, Jean Prouvé affirme d’emblée la particularité de sa démarche : fabriquer des meubles en séries sur des machines industrielles.

Jean Royère

Jean Royère se tourne vers le métier de décorateur à l’âge de 29 ans. Il s’initie dans les ateliers d’ébénisterie du Faubourg Saint-Antoine à Paris. Son style original alliant couleurs vives, formes organiques, matériaux précieux et son répertoire empreint de poésie lui vaudront un succès immédiat et international.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter la Galerie Patrick Seguin.

GALERIE JOUSSE ENTREPRISE @ PARIS

Petit aperçu de la sélection du moment à la Galerie Jousse. Vous y trouverez de rares pièces de Maria Pergay et Pierre Paulin qui dialoguent habilement avec des luminaires de Gino Sarfatti et Serge Mouille ainsi que du mobilier d’architecte signé Jean Prouvé ou Pierre Jeanneret. Pour compléter le mobilier, vous pouvez découvrir des céramiques de Georges Jouve et Kristin McKirdy. Si vous souhaitez admirer ou acquérir ces créations d’exception : rendez-vous au 18 rue de Seine à Paris.

Galerie Jousse x The Good Old Dayz 2

REPORT PHOTO @ PAD PARIS 2017

Publié le

Événement fondateur pour les amateurs et collectionneurs internationaux d’Art et de Design, le PAD réinvente depuis 20 ans le cabinet d’amateur et l’éclectisme, discernant les aspirations esthétiques et plastiques de son époque pour offrir un écrin intimiste à ceux qui, par héritage et par passion, ont élu les Arts Décoratifs et le Design comme le cœur de leur collection.

Chaque édition évolue pour faire naître des dialogues inédits entre l’Art Moderne, le Design Historique et Contemporain, les Bijoux, les Arts Premiers, et affirmer une personnalité et un point de vue unique de l’Art de Vivre et de Collectionner. Le magnétisme du PAD, c’est l’invitation à pénétrer dans une collection personnelle, conçue par une sélection de marchands français et internationaux, tous plus pertinents dans leurs domaines, pour s’adresser à chaque collectionneur passionné venu du monde entier.

Le PAD propose un parcours exceptionnel du Beau, une résonance stimulante entre les oeuvres mais également entre les spécialités et les personnalités des marchands. Un véritable Salon où l’oeil est sans cesse en alerte, les esprits toujours éveillés, le lieu où se révèle et se construit le goût contemporain pour les Arts Décoratifs des XXème et XXIème siècles.

Un grand bravo à la Galerie Alexandre Guillemain pour son Prix du design contemporain avec ses vases de Rowin Atelier

PAD 2017 x the good old dayz 2

PAD 2017 x the good old dayz 13

VENTE « DESIGN : PROVENANCES » @ ARTCURIAL – 28.02.2017 20H

« On sait l’importance de la provenance dans le pédigrée d’un objet. Son origine, son histoire, ses propriétaires prestigieux successifs sont autant d’informations essentielles que les collectionneurs scrutent avant d’acquérir une pièce. Pour sa première vente de l’année, le 28 février prochain, le département Design d’Artcurial a choisi de proposer une vacation de 75 lots, sur cette thématique. Chacun des objets sera présenté par le prisme de sa Provenance. On trouve les premières pièces de mobilier de Pierre Guariche présentées au Salon des Arts Ménagers de 1951 ; le mobilier de la galerie de Steph Simon, le premier à avoir misé dans les années 50 sur les designers français mais également des meubles de Charlotte Perriand pour les Arcs ; des chaises Standard de Jean Prouvé commandées après la seconde guerre mondiale pour les salles de réunion de la Sécurité sociale à Paris ou encore une borne d’éclairage public du Corbusier provenant de Firminy. »

vente-design-provenances-artcurial-28-fevrier-3

vente-design-provenances-artcurial-28-fevrier-2

Toutes les infos ici

VENTE « DESIGN : PROVENANCES » @ ARTCURIAL – 28 FEVRIER 2017

Toutes les infos ici

CHAISE METROPOLE NO 305 – JEAN PROUVÉ 1950

chaise-metropole-no-305-jean-prouve-1950

Disponible à la Galerie Patrick Seguin